L'hyperurbain par Jean-François Rauzier

L’hyperurbain par Jean-François Rauzier

En postant la photo panoramique de Budapest le mois dernier, je n’ai pas pu m’empêcher de faire l’analogie avec les « hyperphotos » de Jean-François Rauzier. Lauréat des prix Screenings de Berlin en 2006, Arcimboldo pour la création numérique en 2008, APPPF en 2009, cet artiste français propose d’immenses panoramas virtuels principalement urbains constitués d’assemblages de photos du réel.

A travers de grands tableaux oniriques faits de centaines d’images assemblées sur ordinateur l’artiste cherche selon ses mots à « conjuguer l’infiniment grand et l’infiniment petit dans une même image, hors du temps« . L’hyperphoto se veut ainsi hyperréaliste, en empruntant ses motifs au réel mais aussi imaginaire en récréant un monde entièrement virtuel. A mesure que l’on s’immerge, l’image constitue une véritable invitation au voyage. Voyage avec l’artiste, qui projète son monde, émaillé de détails et de références, mais surtout voyage introspectif, perdu dans un univers connu et à la fois différent.

Ces belles fractales visuels dignes héritières des nouvelles de Jorge Luis Borges peuvent se découvrir directement sur le site de l’artiste.

Ressources

2 Commentaires


  1. Super votre site – félicitations !

  2. Ton site n’est pas mal non plus dis-moi ! Très belles photos. J’aime beaucoup la série Pharmacie…

Trackbacks

  1. Tweets that mention L’hyperurbain par Jean-François Rauzier | urbamedia -- Topsy.com