Le street art à l’honneur ce week end

Le street art à l’honneur ce week end

De passage à Paris ou habitants de longues dates, ne manquez pas deux artistes urbains majeurs ce week-end : Jef Aerosol et Obey.

Jef Aérosol, pour les curieux et les fans de la 1ère heure !

Qui n’a jamais rêvé de suivre la réalisation d’une œuvre de rue sans avoir besoin de faire le pied de grue de nuit ? Voilà nos espoirs comblés grâce au célèbre pochoiriste français JF Perroy, aka Aerosol, qui réalise du 11 juin au 18 juin une fresque de 350 m² sur l’un des pignons bordant la place Stravinski dans le 4ème arrondissement de Paris. Intitulée  CHUUUTTT !!!,  l’œuvre représentera un homme avec un doigt sur la bouche, comme une invitation au « mystère, un appel au silence, une proposition de calme, de pause urbaine, de sérénité, d’une certaine zénitude ».  Notons que cette performance s’inscrit dans le cadre de la manifestation municipale « MURS4MURS » qui prévoit la réalisation d’œuvres éphémères sur les pignons du 4ème arrondissement sur une période d’un an à raison d’une tous les deux mois.

Informations pratiques

  • Où : Place Stravinski Paris 4ème
  • Quand : Maintenant
  • Inauguration : 18 juin 2011

Pour les retardataires : Shepard Fairey alias Obey – The Print Show

Plus que quelques jours pour (re) découvrir le travail de Shepard Fairey, plus connu sous le patronyme d’Obey, à la galerie Magda Danysz. Propulsé sur le devant de la scène pour sa célèbre affiche « Hope » produite lors de la campagne de Barack Obama, l’artiste influe dans le monde du street art depuis plus de 20 ans. La galerie expose ainsi chronologiquement une centaine d’affiches retraçant l’évolution de son œuvre et de ses influences depuis les années 2000.

Entre affiches de propagandes soviétiques ou véritables posters d’icônes Rock, l’artiste invite à une réflexion autour des emblèmes et des faits marquants de notre société, le tout fondé sur trois couleurs dominantes : le noir, le blanc, le rouge. Pari réussi pour cet artiste qui donne, à travers son œuvre percutante, tout son sens à l’essence même de l’art urbain !

Informations pratiques

  • Où : Galerie Magda Danysz, 78, rue Amelot, 75011 Paris
  • Quand : Jusqu’au 18 juin 2011

Pas de commentaire


Trackbacks

  1. Salle 208 » ça, c’est tout moi !
  2. Salle 208 » ça c’est tout moi (suite)