Les grandes lignes du Très Grand Nouveau Paris

Les grandes lignes du Très Grand Nouveau Paris

Cette fois ça suffit ! Sommé par Jean-Pierre Raffarin de « choisir entre la politique et la finance », Nicolas Sarkozy a tranché : ça sera les affaires. À la tête d’un fond d’investissement Qatari doté d’1,5 milliard annuel, il passera bientôt à l’offensive. Piqué au vif par le Nouveau Grand Paris socialiste, projet qu’il avait impulsé et dont il est injustement écarté, il promet de lancer un concurrent privé au réseau de transport public. Et espère bien l’inaugurer avant celui de l’Etat.

le meilleur des transports pour relier les meilleurs d’entre-nous

Nicolas SARKOZY présentant la hauteur des portiques d'accès du TGNP Nicolas SARKOZY présentant la hauteur des portiques d’accès du TGNP

Fort de ces connections dans les milieux de la banque et des transports, il serait en pourparlers avec Alstom-Bombardier, Bouygues et Vinci pour bâtir un grand huit promis a un bel avenir. Une source proche du dossier annonce la couleur sur son compte Twitter : « le meilleur des transports pour les meilleurs d’entre-nous ». L’infrastructure ultramoderne reliera les villes privilégiées des premiers et deuxièmes couronnes parisiennes, en évitant soigneusement les communes pauvres, notamment communistes. La carte serait ainsi revue suite aux prochaines élections municipales de 2014 pour féliciter les bons élèves souligne un porte-parole, ancien collaborateur de l’ex-président de la République.

Une pile nucléaire pour emmerder Duflot

jpg

Pour transporter les futurs passagers , l’équipe du Très Grand Nouveau Paris a conçu un train révolutionnaire, comparable à un TGV omnibus. Alimenté par une pile nucléaire issue des dernières recherches d’Areva, le train pourra atteindre des vitesses jamais vues pour un transport en commun. Suite aux malheureux incidents survenus récemment à Grigny, Dassault a pris le train en marche en proposant un système de sécurité sophistiqué pour protéger les cols blancs au passage des zones à risque. Psychose post-Fukushima oblige, les gares seront conçues comme des abris anti-atomiques.

Des chevaux pour le Nouveau Grand Paris, effet boeuf ?

Les premiers essais parisiens des diligencolib' Les premiers essais parisiens des diligencolib’

L’UMP applaudit et parle d’un projet visionnaire, à la mesure de la grandeur de leur ancien chef. Le PS et les Verts crient au populisme et contre-attaqueraient avec la mise en place de liaison tractée par cheval, histoire de flatter les adhérents écologistes tout en faisant oublier les scandales alimentaires du début d’année. Une question reste en suspend, celle du prix de l’abonnement au TGNP. Il se murmure qu’il approcherait les 350 euros mensuels, soit moins qu’un leasing pour une Mercedes Classe A.

P.S : Cet article s’inspire de la prose des auteurs de Deux Degrés, Le Gorafi et Bilboquet Magazine, des gens qui n’oublient pas de nous faire rire quand on nous rebat les oreilles avec la crise à longueur de journée. Merci à eux !


Les commentaires sont clos.