L'urbavideo du mercredi #18 : L'île aux fleurs de Jorge Furtado

L’urbavideo du mercredi #18 : L’île aux fleurs de Jorge Furtado

Il y a quelques années, alors étudiant en aménagement urbain et développement local, suite à une maîtrise de géographie, je suis devenu secrétaire et webmaster de l’association arrimage, spécialisée dans le film et la photo documentaires. J’ai ainsi allié ma passion pour les images à celle pour les territoires. Les deux points d’orgues étaient alors les réunions hebdomadaires du mardi soir, auxquelles je vous encourage vivement à aller, et le festival « Territoires en Images » qui se tient tous les ans à la fin mars à l’Institut de géographie de Paris.

C’est lors de l’une de ces séances riches en enseignement, notamment sous la houlette de Xavier Browaeys, que j’ai découvert le court métrage que nous vous présentons aujourd’hui.

L’Île aux fleurs (Ilha das Flores) est un court métrage documentaire brésilien réalisé par Jorge Furtado en 1989. Son synopsis est simple : Douze minutes ; c’est le temps durant lequel nous suivons le parcours d’une tomate, depuis sa production dans la plantation de M. Suzuki, jusqu’à son point d’arrivée, décharge publique de l’île aux Fleurs.

Même si la qualité d’image n’est pas vraiment au rendez-vous, la puissance de la réalisation me laisse à chaque fois bouche bée. Le montage de Giba Assis Brasil appuyé par la musique de Geraldo Flach participe de manière implacable à nous montrer les parcours croisés d’un producteur de tomate, d’une employée et d’enfants des rues. On peut d’ailleurs se demander si la situation a vraiment évolué en 21 ans.

Maintenant, place aux images, en espérant que cela vous plaira autant qu’à nous.

Ours d’argent du court métrage lors du Festival de Berlin en 1990 ;
Prix de la presse et Prix du public lors du Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand en 1991.


Pas de commentaire


Trackbacks

  1. Waste Land – Oscar du recyclage ? | Urbamedia