Catégories
Art urbain Evénement Photographie Technologie

Lancement de la V2 d’Urbacolors

Urbacolors, c'est un projet de réseau social dédié à la découverte du Street Art à l'échelle mondiale, né de notre passion pour la ville, un lieu ouvert de partage entre artistes et amateurs d'art, photographes et tagueurs. Prenez une photo, partagez la, échangez avec votre communauté, renseignez vous sur un artiste. Bref, le meilleur de Facebook et de Wikipédia dédié au Street Art.

Catégories
Art Art urbain Evénement Photographie

Les Mystères du Grand Paris

Il y a quelques semaines, nous avons eu la chance de rencontrer l’équipe des Mystères du Grand Paris au NUMA. Leur envie de nous faire découvrir Paris et sa banlieue à travers la création artistique nous a tout de suite séduit. D’autant qu’ils comptent sur chacun de nous pour illustrer la richesse de ce territoire à l’identité naissante. Mais en quoi consiste ce projet ?

Catégories
Art urbain

L’urbavidéo du mercredi S3 #47 – Banksy in NYC

Le plus médiatisé des street artistes dont l’identité est préservée s’installe pour le mois d’octobre à New-York. Après un trailer où des terroristes islamistes abattent… Dumbo pour annoncer le quartier où il poserait ses bombes, il a choisi de s’attaquer aux camions de livraisons pour faire passer divers messages avant de vendre aux rabais des oeuvres habituellement estimées à 30.000 euros. Chaque jour, ses exploits sont largement documentés sur le site http://www.banksyny.com/. Notez bien qu’Halloween correspond au dernier jour du mois. Il faut s’attendre à voir débouler des pochoirs sur des citrouilles.

Catégories
Cartographie Ville numérique

L’urbavidéo du mercredi S3 #46 – Crop the block

vidéo et cartographie font bon ménage à Paris. Après Cinémacity, voici Crop The Block. Ses créateurs expliquent qu’ils aiment un « Paris qui vibre, où chaque quartier a sa propre vie, son style et sa personnalité ». Leur idée est de donner la parole à de jeunes réalisateurs pour illustrer les quartiers qui leur plaisent. Lumineux non ?

Catégories
Architecture

L’urbavidéo du mercredi S3 #45 – Imprimante 3D et Architecture

On en parlait plus tôt dans l’année, l’impression 3D a le vent en poupe. Que se soit pour
reproduire une pièce défectueuse, une arme ou bien une figurine à votre effigie, les possibilités semblent infinies. Qu’on le déplore ou qu’on s’en réjouisse, l’architecture ne reste pas à l’écart de ce mouvement. Le principe présenté dans cette vidéo des excellents conférences TEDx est simple. Partant d’un modèle numérique, il serait possible d’imprimer à peu près n’importe quelle forme, même dans les conditions les plus extrêmes. Ainsi, Behrokh Khoshnevis estime qu’il est possible d’imprimer des bâtiments sur la Lune. A l’avenir, chacun pourra potentiellement imprimer sa maison. Ne plus reste plus qu’à choisir son style. Les starchitectes ont des soucis à se faire question plagiat…

Catégories
Art urbain

L’urbavidéo du mercredi S3 #44 – 10 years of Wooster Collective

La galerie Jonathan LeVine fête les 10 ans du très influent « Wooster Collective » du 7 au 24 Août 2013 à New York. Nous avons eu la chance de pouvoir y passer et d’admirer les oeuvres de plus de 50 artistes locaux et internationaux sélectionnées par Sara et Marc Schiller. Voici quelques unes de nos photos ainsi qu’une vidéo du vernissage. Il vous reste un jour pour en profiter. Sinon, vous pourrez toujours admirer les fresques réalisées pour l’occasion.

Catégories
Technologie

L’urbavidéo du mercredi S3 #43 – Lapcat, Skytran, Hyperloop

L’été regorge de blockbusters d’anticipation et nous avons décidé de surfer sur cette vague. Voici une sélection de trois vidéos présentant des projets de transports futuristes à différentes échelles : Vols intercontinentaux dans un supersonique deux fois plus gros que l’A380, voyage en tube autour du globe à 6.500 km/h et transport urbain à la demande ultra-rapide par lévitation. A l’heure des échanges instantanés par internet, les besoins de déplacements physiques sont toujours nécessaires et semblent devoir suivre la voie de l’accélération continue.

Catégories
Ville numérique

L’urbavidéo du mercredi S3 #42 – Cinemacity

Paris est certainement l’une des villes les plus photogéniques au monde, ce qui explique la profusion de films qui s’y tournent chaque année. Et c’est toujours un plaisir de retrouver par hasard un lieu de tournage au coin d’une rue. Pour ceux qui n’aime pas compter sur leur bonne étoile, Cinemacity leur permet de redécouvrir les scènes tourner dans la capitale au moyen d’une carte. Disponible sur Android et iPhone, l’appli devrait faire votre bonheur. Bravo à Arte et SmallBang pour cette idée vraiment originale.

Catégories
Ville numérique

L’urbavidéo du mercredi S3 #41 – Big Data in Paris

La géolocalisation croissante de nos échanges sur les réseaux sociaux s’accompagne d’une vague de libération des données publiques. Ainsi, quantité d’informations aux métadonnées particulièrement renseignées (date, lieu, coordonnées géographiques, modèle de téléphone, focale de l’appareil photo…) permettent à de plus en plus de développeurs de créer des applications ou des sites exploitant cette mine au gisement constamment renouvelé. Deux exemples ont particulièrement attiré notre attention. Le premier s’attache à l’utilisation des vélibs, l’autre élargit le champs des possibles à une dizaine de thématiques.

Catégories
Architecture

L’urbavidéo du mercredi S3 #40 – The Leadenhall Building par Rogers Stirk Harbour + Partners

Non content d’avoir signer l’un des immeubles majeurs du XX° siècle pour la Lloyd’s, Richard Rogers récidive sur l’ilot d’en face avec le Leadenhall Building, immeuble de bureaux de 50 étages et 224,5 mètres de hauteur. De quoi rivaliser avec Sir Norman Foster, auteur de la tour Swiss Re, surnommé le cornichon, et avec Renzo Piano, son ancien collègue, à qui l’on doit The Shard, c’est-à-dire l’« éclat ».

Catégories
Architecture Urbanisme

L’urbavidéo du mercredi S3 #39 – La Place de la République par TVK Architectes

En cette fin de mandat électoral, les inaugurations se succèdent. Pour commencer cette série, voici notre carnet de notes vidéos consacré à la Place de la République. Grâce à la technologie embarqué dans le nexus 4 de Google/HTC, filmer et monter une courte vidéo est vraiment aisé. En espérant que cela vous donnera envie d’y aller par vous même.

Catégories
Art urbain

L’urbavidéo du mercredi S3 #38 – Les yeux dans les murs par les festivaliers

Le jour où l’on a découvert le site « Les Festivaliers« , il s’appelait encore le festival de la couille et on a bien ri. Leur style et leur sens de la réplique nous a plu. On a poursuivi nos courts échanges via Twitter et on pensait au mieux les croiser un jour dans la rue en train de photographier des fresques. Alors quand on a reçu leur premier livre consacré au Street-Art en avant-première, on était content qu’ils aient pensé à nous. Et ils ont aussi pensé à vous puisque l’ouvrage est offert sur vos plateformes de téléchargement légal (liens en bas de l’article). Voici donc une vidéo issue du livre numérique « Les yeux dans les murs ».

Catégories
Insolite

L’urbavidéo du mercredi S3 #37 – Marseille, le mistral urbain

Revoici les amis d’urbain trop urbain, auteurs d’un des sites les plus intéressants du web, qui nous refont le coup du carnet de ville. Après Lens, dans le cadre de l’inauguration du Louvre, les revoici associés à Arte pour brosser un portait audio de la Cité Phocéenne. Une balade sonore et illustrée à l’aquarelle qui vous fera découvrir le vieux port, le quartier du panier et Notre dame de la Garde entre autres.

bitcoin tumbler mixer 2022 top crypto mixers blender io mixer ethereum bitcoin top 10 eth btc mixer tumbler aml crypto checker mixer bitcoin 2022 mixer service google – Urbamedia
Catégories
Architecture Insolite Technologie Urbavidéo

L’urbavidéo du mercredi S3 #24 – What makes Paris look like Paris ?

« Paris sera toujours Paris » selon l’expression consacrée. Toutefois, les fantasmes et les peurs liés à la réalisation de tours de grande hauteur montrent bien que certains pensent que l’identité architecturale parisienne n’est peut-être pas si solide que cela. Mais quels sont réellement les éléments qui constituent la grammaire haussmannienne ?

Catégories
Ville numérique

Comment Google est en train de changer nos vi(ll)es

Lundi 1er octobre 2012, la valorisation boursière de Google (fondée en 1998) a terminé la journée à 249,13 milliards de dollars. Son système d’exploitation mobile Android est installé sur plus de 60% des smartphones et devrait dépasser le milliard d’utilisateurs l’année prochaine. Son moteur de recherche pèse 90% de parts de marché en Europe. Et la banque Citigroup pense que l’ascension de Google n’est pas prête de s’arrêter. Mais comment la firme de Larry Page, Sergey Brin et Eric Schmidt compte-t’elle accroitre son emprise ? Voici quelques éléments de réponse relatifs au milieu urbain

Catégories
Urbanisme Urbavidéo

L’urbavidéo du mercredi S2 #47 – Las Vegas Urban Expansion

Continuons notre tour du monde en posant nos valises de géographes-urbanistes dans la ville des casinos géants, des hotels de luxe, de Gil Grissom, du strip et du kitch. Nous ne vous proposons pas de nous suivre dans une chapelle pour un mariage célébré par un prêtre grimé en Elvis mais plutôt de découvrir l’extension urbaine de cette ville du Nevada grâce à un timelapse réalisé à partir de Google Earth. Devant la complexification du tissu urbain, on comprend pourquoi cet état est précurseur dans l’autorisation donnée à la Google car, voiture automatique entièrement pilotée par ordinateur. Plus sérieusement, cette animation de vues satellites nous montre bien à quel point ce modèle d’extension est consommateur d’espace, de réseaux et d’eau. Un « Very Bad Trip » urbain à venir ?

Catégories
Urbavidéo

L’urbavidéo du mercredi S2 #32 – Google Project Glass

L’information ne vous a certainement pas échappée, Google vient de présenter une vidéo de son nouveau prototype de lunette innovante, mélange de réalité augmentée, de reconnaissance vocale, de géolocalisation et de connexion permanente à Internet.

Catégories
Photographie Ville numérique

Le grand détournement de Google Street View par Jon Rafman

Aujourd’hui, on ne vous parle pas du film sur le cyclimse d’un certain Michel Hazanavicius à qui nous souhaitons le meilleur ce week-end, oscars obligent, mais plutôt d’une belle découverte dénichée via Twitter. Après le projet Street Art View, voici le remarquable travail de fourmi de Jon Rafman. Où comment détourner un outil fonctionnel pour en faire un support artistique !

Catégories
Urbavidéo

L’urbavidéo du mercredi S2 #12 – Adress is approximative

Une fois n’est pas coutume, voici une vidéo qui devrait ravir les geeks ! Après la course à travers les états-unis via Google Street View, voici venu le tourisme dématérialisé. En effet, il est désormais possible d’explorer une large partie du globe en excellente qualité grâce au travail de fourmis des voitures du géant américain. Un bon moyen de réduire son empreinte carbone à peu de frais.

Catégories
Art urbain

Street Art View – L’Art Urbain vu par Google, Redbull et vous

Street Art View ambitionne de créer la plus grande collection mondiale de Street Art. Pour ce faire, les géants de l’Internet et des boissons énergisantes, Google et Redbull s’associent pour permettre aux internautes de constituer un tour du monde de l’art urbain en s’appuyant sur Street View, le fameux outil de photos géolocalisées. A l’instar de notre Urbascope, le désir de partager l’art urbain à un instant T est au coeur de ce nouveau projet.

Catégories
Ville numérique

Map Your Valentine – L’amour géolocalisé par Google

Parce qu’en chaque nerd à lunettes se cache un lover, et qu’en chaque geekette no-life une grande romantique ni n’attend qu’un DM pour s’enflammer, voici le site ultime pour célébrer la Saint-Valentin depuis votre ordinateur préféré.

Catégories
Art Ville numérique

Best Foods for Weight Loss

 

 
 
 
 

Weight loss is a concern for many, and it’s a complex issue that requires a lot more than just doing the right workouts. Plenty of research has been done into different kinds of diets and the effects of certain foods on weight loss and management. As research continues to be conducted, scientific knowledge regarding weight and which foods may or may not affect it is continually updated, but citing the latest research, these foods just may be the best for anyone looking to shed some pounds. Check out the latest biofit probiotic reviews.

Barley

Barley

iStock.com/da-kuk

A cereal grain, barley is high in dietary fiber, which one study published in The Journal of Nutrition found makes a person feel more full and reduces the risk of developing obesity.

Next

Lemon

Lemon

iStock.com/fotostorm

The polyphenols (micronutrients in many plant-based foods) found in lemons suppress weight gain and fat accumulation, according to a Japanese study published in the Journal of Clinical Biochemistry and Nutrition. This is how Biofit works.

 
Next

Green tea

Green tea

iStock.com/KMNPhoto

A study published in Physiology & Behavior found that the catechins (a type of plant chemical and antioxidant) and caffeine in green tea help your metabolism work more efficiently. That isn’t the only benefit of this beverage; another study found that green tea may reduce the risk of heart attack, making it one of the best foods for your heart.

 

Potatoes

Potatoes

iStock.com/EasyBuy4u

A University of Sydney study on satiety of common foods published in the European Journal of Clinical Nutrition found that boiled potatoes filled people up more than any other food studied. Cold potatoes, on the other hand, are found to have high amounts of resistant starch, which yet another study published in Critical Reviews in Food Science and Nutrition concluded promotes weight loss and maintenance due to a variety of factors, including increased fat breakdown, lower levels of fat storage and preservation of lean body mass.

Catégories
Ville numérique

Re-construire le web avec « building maker »

Chargé d’études au sein d’un bureau d’études spécialisé en Urbanisme, j’ai suivi une formation qui m’a mené à étudier la géographie et l’urbanisme entre 1999 et 2005. J’ai ainsi appris à analyser un territoire afin d’en synthétiser les atouts et les enjeux dans le but de répondre à ses besoins pour les années à venir.

Dans ce cadre, les cours qui m’étaient dispensés m’ont permis de me familiariser avec des outils d’analyse spatiale. Je révais alors d’un logiciel de photographie aérienne de suffisamment  bonne qualité pour faciliter le travail de terrain.

Aujourd’hui, les étudiants qui ont choisi de suivre le même cursus doivent à coup sûr apprécier l’incroyable résolution des images proposées par Géoportail, Microsoft Virtual Earth ou le couple Google Maps / Google Earth.

Ainsi, la photo aérienne, au même titre que le GPS, apporte une vision nouvelle de l’espace qui nous entoure. Au delà de la curiosité qui nous pousse à chercher la maison de nos parents ou la statue de la Liberté, ces nouvelles images suscitent de nombreuses questions et mettent en lumière de nouveaux enjeux.

Elles sont régulièrement mises en cause suite à des cambriolages préparés grâce à elles. Elles sont également prise à partie par des célébrités peu enclines à dévoiler les secrets de leurs villas, jusqu’alors protégées par d’imposantes clôtures. Certains passants ont même intenté des procès contre Google pour avoir été pris en photo par les voitures en charge de la mise en place de Street View. Le respect et la protection de la vie privée sont donc des enjeux importants qui devraient continuer à faire grincer des dents tous ceux qui souhaitent ne pas ouvrir leur porte au premier venu.

A l’inverse, ces photos sont un outil de découverte du monde avec ses merveilles et ses catastrophes. C’est un moyen a priori objectif pour se faire une opinion sur la déforestation amazonienne, le recul des glaciers ou bien découvrir la Grande Muraille de Chine. C’est également un levier pour comprendre les défis géopolitiques et les tensions frontalières en de nombreux points du globe. Un nombre toujours croissant de professionnels des territoires utilisent presque quotidiennement ces services pour étudier la structure géologique, les moyens de communication ou bien le relief d’un espace donné.

Aujourd’hui, Google franchit un nouveau pas avec l’entrée en service d’un nouveau logiciel nommé toujours si sobrement « Building Maker ».

Ce dernier a pour fonction de permettre à n’importe quel internaute muni d’un navigateur web et d’un module Google Earth de créer des bâtiments en 3D qui seront ensuite visible par tous via l’application du même nom.

L’idée est d’accélérer la modélisation en trois dimensions du monde entier, qui était jusqu’alors concentrée sur quelques villes et réalisée par les ingénieurs de l’entreprise américaine. La réalisation de bâtiment est très aisée, si l’on ne s’attaque pas à mise en 3D de la Sagrada Familia pour son coup d’essai. Concrètement, il suffit de choisir un bâtiment dans l’une des cinquante communes disponibles actuellement. Ensuite, il suffit de positionner les angles d’une forme prédéfinie sur la construction photographiée et  de répéter l’opération selon 6 angles. Le logiciel se charge alors de l’application des textures. Reste l’étape de validation par Google qui choisit in fine de faire apparaître le bâtiment au sein de Google Earth. L’internaute pourra alors voir son nom mentionné sur la fiche de présentation de l’immeuble ou de la maison réalisé.

Le géant américain s’appuie donc sur une méthode de collaboration bénévole pour accélérer la modélisation de notre planète, un peu à la manière de Facebook qui avait proposer à ses utilisateurs la traduction de ses pages. Mais au delà du gain de temps, et donc de la réduction des coûts de production, quelles peuvent être les motivations du numéro Un de la recherche sur le web ?

En effet, Google Earth est gratuit et n’affiche aucune publicité lors de son utilisation, à l’inverse de Google Maps. La valeur ajoutée est donc ailleurs. Aussi, on peut imaginé que l’entreprise américaine prépare une évolution majeure dans la façon de naviguer sur Internet. Un manière tellement nouvelle, ludique et simple que les internautes auraient du mal à s’en passer, au même titre que Facebook par exemple.

Ce web 3.0 pourrait ainsi être un internet territorialisé, une sorte de double virtuel de notre monde. Et les sources de profit seraient à la hauteur de la révolution logicielle. Les annonceurs n’auraient plus à respecter les règlements de publicité pour installer des panneaux dans des rues virtuelles. Les agents immobiliers pourraient organiser des visites virtuelles de leurs appartements à louer. Les personnes qui cherchent à acheter un terrain pour y construire pourront accéder aux différentes règles d’urbanisme liées, obtenir des devis auprès d’entreprises du BTP et un prêt pour le financement de l’achat, directement auprès de la banque la plus proche.

L’étape suivante pourrait être la création d’un avatar permettant de se déplacer dans ce double de ville afin d’y faire des achats dans des magasins virtuels. Le e-commerce prendrait donc une forme plus réelle qu’à l’heure actuelle, améliorant encore la rentabilité de ces boutiques numériques. Google pourrait ainsi louer des espaces commerciaux avec des baux commerciaux et générer des bénéfices que l’on imagine colossaux.

D’un outil de connaissance et d’information, on passerait donc à un espace ouvert à l’offre et la demande, générateur de profit pour les uns et d’exclusion pour les autres, sans parler du danger de la position monopolistique de l’entreprise américaine.