Posts Tagged ‘Oscar Niemeyer’

L’urbavidéo du mercredi S3 #20 – L'abécédaire des Architectes

L’urbavidéo du mercredi S3 #20 – L’abécédaire des Architectes

Peut-être est-ce parce que Jean Nouvel s’est récemment vu attribué trois Gérard de l’Architecture, toujours est il qu’il ne figure pas dans l’abécédaire de l’architecture de Federico Gonzalez, Graphic Designer et artiste colombien. (suite…)

L’urbavidéo du mercredi S3 #14 – Oscar Niemeyer

L’urbavidéo du mercredi S3 #14 – Oscar Niemeyer

S’il y a bien un architecte qui mérite un Oscar, c’était Niemeyer… Il nous a quitté ce jeudi et c’est toute une profession qui est en deuil. Cette vidéo lui est dédiée. On y découvre un homme épris de liberté, amoureux des femmes. Architecte en chef de la ville de Brasilia au Brésil avec l’urbaniste Lucio Costa, il a également construit le siège du Parti communiste français. (suite…)

SU#1 - Hausermann - Des hauts et débats à Douvaine

SU#1 – Hausermann – Des hauts et débats à Douvaine

Dernier épisode de notre dossier consacré à Pascal Hausermann et au projet urbain de Douvaine. Après les études, place à la réalisation ! A partir de l’été 1972 tout se débloque et le projet se concrétise. En juillet, le Conseil Municipal donne son accord sur les propositions de l’Assemblée Générale de l’Association des Sociétés concernant la construction de la salle polyvalente sur les terrains communaux au lieu-dit « Voinier » et le chantier démarre début 1973. Le planning de construction fixé prévoit : mars 1973 : rédaction du cahier des charges et signature des marchés ; avril : intervention de l’entreprise Zanni ; juin : mise en place de la charpente par l’entreprise Salino ; juin : couverture par l’entreprise Detraz ; août : second œuvre et finition ; septembre : fin du chantier. Le chantier est ouvert officiellement le 1er avril 1973 et les corps d’état se succèdent. (suite…)

SU#1 - Hausermann - Les débuts du projet de Douvaine

SU#1 – Hausermann – Les débuts du projet de Douvaine

Après avoir retracé le parcours de Pascal Hausermann, le contexte historique de la construction de sa pensée et les concepts auxquels il croit, abordons le volet opérationnel d’un exemple emblématique de son oeuvre, le projet du centre urbain de Douvaine. Il débute dès les premiers mois du mandat de M. Miguet qui souhaite montrer par cette réalisation d’ampleur, son engagement pour la production d’avant-garde. (suite…)

SU#1 - Hausermann - Habiter aujourd’hui et demain

SU#1 – Hausermann – Habiter aujourd’hui et demain

Le projet d’une ville nouvelle par Pascal Hausermann s’appuie sur une critique sévère de l’existant qu’il considère comme le chaos. De nombreux illogismes, une absence de corrélation entre forme et utilisation et les choix arbitraires de l’administration rendent la ville illisible et anarchique. En 1945, un afflux de citadins nouveaux a fait éclater les villes et en sous estimant le nombre d’automobiles, les villes se sont peu à peu asphyxiées. L’habitat collectif de la reconstruction a, selon Hausermann, finit le travail en rendant la ville inhumaine, invivable et incapable de rendre ses habitants heureux. (suite…)

L'urbavidéo du mercredi #38 - Pascal Hausermann

L’urbavidéo du mercredi #38 – Pascal Hausermann

Notre semaine urbaine #1 consacrée à Pascal Hausermann se poursuit avec deux urbavidéos qui lui sont consacrées. La suite de notre dossier réalisé par Hélène Hoffert se poursuit dés demain. (suite…)

SU#1 - Hausermann - Le contexte historique

SU#1 – Hausermann – Le contexte historique

La carrière d’architecte de Pascal Hausermann en France et en Suisse s’étend entre 1960 et 1980. Bien que courte, elle fut productive et représentative de son époque. La période d’après-guerre vit apparaître de nombreux changements sociaux, politiques et économiques qu’Hausermann ne cessera de prendre en compte dans sa production architecturale en cherchant sans relâche des solutions pour la population de son époque et leurs besoins en mutation. L’Homme de ce nouveau type de société traversant les Trente Glorieuses est consommateur de tout. Les activités culturelles, la création, en l’occurrence architecturale, s’inscrivent dans cette vitalité omnivore. La démographie sera une des motivations récurrentes exprimées par les nouvelles propositions architecturales et urbanistiques de cette époque. (suite…)