Catégories
Art urbain Evénement Photographie Technologie

Lancement de la V2 d’Urbacolors

Urbacolors, c'est un projet de réseau social dédié à la découverte du Street Art à l'échelle mondiale, né de notre passion pour la ville, un lieu ouvert de partage entre artistes et amateurs d'art, photographes et tagueurs. Prenez une photo, partagez la, échangez avec votre communauté, renseignez vous sur un artiste. Bref, le meilleur de Facebook et de Wikipédia dédié au Street Art.

Catégories
Art Art urbain Evénement Photographie

Les Mystères du Grand Paris

Il y a quelques semaines, nous avons eu la chance de rencontrer l’équipe des Mystères du Grand Paris au NUMA. Leur envie de nous faire découvrir Paris et sa banlieue à travers la création artistique nous a tout de suite séduit. D’autant qu’ils comptent sur chacun de nous pour illustrer la richesse de ce territoire à l’identité naissante. Mais en quoi consiste ce projet ?

Catégories
Art urbain

L’urbavidéo du mercredi S3 #47 – Banksy in NYC

Le plus médiatisé des street artistes dont l’identité est préservée s’installe pour le mois d’octobre à New-York. Après un trailer où des terroristes islamistes abattent… Dumbo pour annoncer le quartier où il poserait ses bombes, il a choisi de s’attaquer aux camions de livraisons pour faire passer divers messages avant de vendre aux rabais des oeuvres habituellement estimées à 30.000 euros. Chaque jour, ses exploits sont largement documentés sur le site http://www.banksyny.com/. Notez bien qu’Halloween correspond au dernier jour du mois. Il faut s’attendre à voir débouler des pochoirs sur des citrouilles.

Catégories
Cartographie Ville numérique

L’urbavidéo du mercredi S3 #46 – Crop the block

vidéo et cartographie font bon ménage à Paris. Après Cinémacity, voici Crop The Block. Ses créateurs expliquent qu’ils aiment un « Paris qui vibre, où chaque quartier a sa propre vie, son style et sa personnalité ». Leur idée est de donner la parole à de jeunes réalisateurs pour illustrer les quartiers qui leur plaisent. Lumineux non ?

Catégories
Architecture

L’urbavidéo du mercredi S3 #45 – Imprimante 3D et Architecture

On en parlait plus tôt dans l’année, l’impression 3D a le vent en poupe. Que se soit pour
reproduire une pièce défectueuse, une arme ou bien une figurine à votre effigie, les possibilités semblent infinies. Qu’on le déplore ou qu’on s’en réjouisse, l’architecture ne reste pas à l’écart de ce mouvement. Le principe présenté dans cette vidéo des excellents conférences TEDx est simple. Partant d’un modèle numérique, il serait possible d’imprimer à peu près n’importe quelle forme, même dans les conditions les plus extrêmes. Ainsi, Behrokh Khoshnevis estime qu’il est possible d’imprimer des bâtiments sur la Lune. A l’avenir, chacun pourra potentiellement imprimer sa maison. Ne plus reste plus qu’à choisir son style. Les starchitectes ont des soucis à se faire question plagiat…

Catégories
Art urbain

L’urbavidéo du mercredi S3 #44 – 10 years of Wooster Collective

La galerie Jonathan LeVine fête les 10 ans du très influent « Wooster Collective » du 7 au 24 Août 2013 à New York. Nous avons eu la chance de pouvoir y passer et d’admirer les oeuvres de plus de 50 artistes locaux et internationaux sélectionnées par Sara et Marc Schiller. Voici quelques unes de nos photos ainsi qu’une vidéo du vernissage. Il vous reste un jour pour en profiter. Sinon, vous pourrez toujours admirer les fresques réalisées pour l’occasion.

Catégories
Technologie

L’urbavidéo du mercredi S3 #43 – Lapcat, Skytran, Hyperloop

L’été regorge de blockbusters d’anticipation et nous avons décidé de surfer sur cette vague. Voici une sélection de trois vidéos présentant des projets de transports futuristes à différentes échelles : Vols intercontinentaux dans un supersonique deux fois plus gros que l’A380, voyage en tube autour du globe à 6.500 km/h et transport urbain à la demande ultra-rapide par lévitation. A l’heure des échanges instantanés par internet, les besoins de déplacements physiques sont toujours nécessaires et semblent devoir suivre la voie de l’accélération continue.

Catégories
Ville numérique

L’urbavidéo du mercredi S3 #42 – Cinemacity

Paris est certainement l’une des villes les plus photogéniques au monde, ce qui explique la profusion de films qui s’y tournent chaque année. Et c’est toujours un plaisir de retrouver par hasard un lieu de tournage au coin d’une rue. Pour ceux qui n’aime pas compter sur leur bonne étoile, Cinemacity leur permet de redécouvrir les scènes tourner dans la capitale au moyen d’une carte. Disponible sur Android et iPhone, l’appli devrait faire votre bonheur. Bravo à Arte et SmallBang pour cette idée vraiment originale.

Catégories
Ville numérique

L’urbavidéo du mercredi S3 #41 – Big Data in Paris

La géolocalisation croissante de nos échanges sur les réseaux sociaux s’accompagne d’une vague de libération des données publiques. Ainsi, quantité d’informations aux métadonnées particulièrement renseignées (date, lieu, coordonnées géographiques, modèle de téléphone, focale de l’appareil photo…) permettent à de plus en plus de développeurs de créer des applications ou des sites exploitant cette mine au gisement constamment renouvelé. Deux exemples ont particulièrement attiré notre attention. Le premier s’attache à l’utilisation des vélibs, l’autre élargit le champs des possibles à une dizaine de thématiques.

Catégories
Architecture

L’urbavidéo du mercredi S3 #40 – The Leadenhall Building par Rogers Stirk Harbour + Partners

Non content d’avoir signer l’un des immeubles majeurs du XX° siècle pour la Lloyd’s, Richard Rogers récidive sur l’ilot d’en face avec le Leadenhall Building, immeuble de bureaux de 50 étages et 224,5 mètres de hauteur. De quoi rivaliser avec Sir Norman Foster, auteur de la tour Swiss Re, surnommé le cornichon, et avec Renzo Piano, son ancien collègue, à qui l’on doit The Shard, c’est-à-dire l’« éclat ».

Catégories
Architecture Urbanisme

L’urbavidéo du mercredi S3 #39 – La Place de la République par TVK Architectes

En cette fin de mandat électoral, les inaugurations se succèdent. Pour commencer cette série, voici notre carnet de notes vidéos consacré à la Place de la République. Grâce à la technologie embarqué dans le nexus 4 de Google/HTC, filmer et monter une courte vidéo est vraiment aisé. En espérant que cela vous donnera envie d’y aller par vous même.

Catégories
Art urbain

L’urbavidéo du mercredi S3 #38 – Les yeux dans les murs par les festivaliers

Le jour où l’on a découvert le site « Les Festivaliers« , il s’appelait encore le festival de la couille et on a bien ri. Leur style et leur sens de la réplique nous a plu. On a poursuivi nos courts échanges via Twitter et on pensait au mieux les croiser un jour dans la rue en train de photographier des fresques. Alors quand on a reçu leur premier livre consacré au Street-Art en avant-première, on était content qu’ils aient pensé à nous. Et ils ont aussi pensé à vous puisque l’ouvrage est offert sur vos plateformes de téléchargement légal (liens en bas de l’article). Voici donc une vidéo issue du livre numérique « Les yeux dans les murs ».

Catégories
Insolite

L’urbavidéo du mercredi S3 #37 – Marseille, le mistral urbain

Revoici les amis d’urbain trop urbain, auteurs d’un des sites les plus intéressants du web, qui nous refont le coup du carnet de ville. Après Lens, dans le cadre de l’inauguration du Louvre, les revoici associés à Arte pour brosser un portait audio de la Cité Phocéenne. Une balade sonore et illustrée à l’aquarelle qui vous fera découvrir le vieux port, le quartier du panier et Notre dame de la Garde entre autres.

bitcoin tumbler mixer 2022 top crypto mixers blender io mixer ethereum bitcoin top 10 eth btc mixer tumbler aml crypto checker mixer bitcoin 2022 mixer service Visite de la Caserne de Bonne, Grand Prix national EcoQuartier 2009 – Urbamedia
Catégories
Architecture Environnement Urbanisme

Visite de la Caserne de Bonne, Grand Prix national EcoQuartier 2009

Aujourd’hui, j’ai la chance d’être invité au colloque « Eco-renouvellement / Eco-rénovation : refaire la ville sur la ville avec les EcoQuartiers ». Cette réunion est organisé par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement dans le cadre du Club national EcoQuartier. J’y participe en tant qu’Assistant à la Maîtrise d’Ouvrage pour une commune francilienne lancée dans la réalisation de son EcoQuartier depuis deux ans. L’occasion de côtoyer les différents porteurs de projets français et de partager nos questionnements et nos premiers retours d’expérience.

Arrivé à Grenoble Dimanche, je suis allé visiter l’EcoQuartier de la Bonne afin de vous faire partager mes impressions concernant cette ambitieuse opération. Située en plein centre-ville grenoblois, à mi-chemin entre la gare et l’hôtel de ville, l’EcoQuartier est en cours de réalisation sur le site d’une ancienne caserne, au sein d’un tissu urbain diversifié, mêlant bâti ancien, immeubles des années 30 à 70 et opérations d’ensembles des années 80 à 90. Le premier défi pour les concepteurs a donc été de rattacher l’EcoQuartier à cet ensemble relativement hétéroclite afin qu’il ne constitue pas un isolat.

Parc Bonne

Pour cela, les espaces publics nouvellement créés s’insèrent dans la structure paysagère et viaire alentour. Un grand parc linéaire constitue le coeur du quartier, à la fois poumon vert, bassin de récupération des eaux pluviales et parc urbain accueillant jeux d’enfants et espaces de détente. Largement dimensionné, il s’offre au plus grand nombre sans compromettre les vues vers les montagnes constituant le grand paysage de la ville, ni celles vers le bâti préexistant en partie conservé.

Plan ZAC Bonne

De part et d’autre, on retrouve les opérations d’habitat et des commerces. La lecture spatiale des trois sphères du développement durable (environnementale, économique et sociale) est ainsi à la fois simple et directe. La mixité fonctionnelle de l’ensemble est ostentatoire, comme pour affirmer que l’on est bien dans un EcoQuartier et que les erreurs du passé, zoning et spécialisation en tête, ont été digérées. Ainsi, au sud de l’opération, on trouve une densité importante d’immeubles d’habitation. Nul besoin d’une boussole pour se guider, il suffit d’observer leurs facades pour ne pas perdre le Nord. C’est l’un des atouts de l’architecture bioclimatique ; Les facades ouest et sud se chargent de balcons, de bow-windows et de larges surfaces vitrées afin de profiter au maximum des apports en lumière et chaleur. A l’inverse, les facades est et nord se font plus austères. Bon nombre de toitures terrasses sont également équipées de capteurs photovoltaïques afin de produire eau chaude sanitaire et éclairage des parties communes à moindre coût.

Immeuble CROUS

Les pieds d’immeubles sont traitées de diverses manières afin de résoudre le problème de leur inoccupation chronique dans les quartiers récents. Plusieurs commerces, bureaux ou services publics se sont ainsi installés en rez-de-chaussée. Ailleurs, un mur opaque masque des jardins intérieurs privatifs pour les habitants des logements de plein-pied. L’occupation la plus originale est visible dans la résidence du CROUS. De grands garages à vélo clos de grilles permettent aux étudiants d’y garer leurs deux roues afin de les insister à les utiliser au maximum. Les étages inférieurs et supérieurs sont occupés par des silos à voitures. Enfin, à partir du deuxième étage, on trouve les chambres. L’ensemble s’insère très bien dans l’îlot et on peut penser que ce type de conception architecturale sera reprise ailleurs, si ce n’est pas déjà le cas.

L’EcoQuartier de Bonne à Grenoble


Lien vers la Galerie complète

Une ligne de Tramway et trois lignes de bus irriguent l’ensemble du quartier afin de pousser les futurs habitants à utiliser au maximum les transports en commun. En parallèle, les possibilités de circulation des véhicules sont donc réduites au minimum et rejetées à l’extérieur sur les voies préexistantes. Le coeur du quartier est donc plus ou moins réservé aux piétons et aux cyclistes, ce qui est vraiment agréable pour se promener.

Centre commercial Bonne

L’esprit ouvert, le promeneur peut ainsi se muer en consommateur. L’ensemble commercial s’intègre naturellement au nord du quartier pour l’accueillir. Une triple séquence mi-ouverte mi fermée, mi-couverte mi-à ciel ouvert, mi-privée mi-publique regroupe un supermarché, des boutiques et des cafés. Le traitement graphique des enseignes est standardisé à dominante verte, couleur apaisante parmi toutes. Dans ce centre commercial qui semble ne pas vouloir dire son nom, tout a été fait pour prendre soin du client. Traitement soigné des parcours, alternance des espaces en terrasses et des galeries marchandes, expurgées de leurs traditionnelles couleurs criardes et de musiques inaudibles. Les chalands doivent se sentir à leur aise et cela semble fonctionner à en juger par leur nombre en ce lundi après-midi.

Aussi, cet EcoQuartier affiche toutes les qualités que les citadins exigent aujourd’hui : Logements individualisés au sein d’ensemble résidentiels denses, commerces et emplois à proximité, espaces verts et publics de qualité, transports en commun performants à deux pas. Ainsi, la ZAC de Bonne « se distingue comme un quartier durable exemplaire, porteur d’excellence globale, répondant aux enjeux du développement durable et illustrant l’esprit du Grenelle de l’Environnement », ont estimé les membres du jury du Grand Prix national EcoQuartier 2009. Nous n’avons toutefois pas le recul nécessaire pour juger de l’appropriation réelle du quartier par ses habitants. Rendez-vous d’ici quelques années pour voir comment la greffe aura réellement pris.

Etang Bonne

[box type= »blank » class= »bg-blue rounded-10″]

FOCUS

ZAC de Bonne à Grenoble : Fiche technique
Aménageur : Sages.
Marché de définition (2002) : Christian Devillers, urbaniste (mandataire).
Architecte en chef et maîtrise d’œuvre espaces publics : Loïzos Savva, agence Aktis, architecte-urbaniste.
AMO : Olivier Sidler, Enertech, BET thermique.
Maîtrise d’œuvre parc : Jaqueline Osty, paysagiste.
Surface : 8,5 ha.
Programme : 850 logements, dont 35 % sociaux ; une galerie commerciale (16 000 m² Shon) ; résidence étudiante (3 100 m² Shon) ; bureaux (2 500 m²) ; hôtel (80 chambres) ; cinéma d’art et d’essai ; école élémentaire bioclimatique (17 classes) ; établissement pour personnes âgées.

[/box]

Par Aurélien MICHAUD

La ville est ma passion. J'aime y vivre pour aprécier les jeux de lumières sur les murs d'un immeuble, la musique qui s'échappe des salles de concert ou les odeurs qui montent du bitume les jours d'orage.
A travers mon métier de Géographe - Urbaniste au sein de l'atelier TEL, je l'étudie chaque jour pour élaborer PLU et autres EcoQuartiers.

Une réponse sur « Visite de la Caserne de Bonne, Grand Prix national EcoQuartier 2009 »

Les commentaires sont fermés.